IFMK des Mureaux

Présentation du métier

La pratique de la masso-kinésithérapie comporte la promotion de la santé, la prévention, le diagnostic kinésithérapique et le traitement des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne; des déficiences ou des altérations des capacités fonctionnelles. Le masseur-kinésithérapeute exerce son activité en toute indépendance et en pleine responsabilité conformément au code de déontologie mentionné à l’article L.4321-21 du code de la santé publique. La masso-kinésithérapie consiste en des actes réalisés de façon manuelle ou instrumentale, notamment à des fins de rééducation, qui ont pour but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu’elles sont altérées, de les rétablir ou d’y suppléer. Ils sont adaptés à l’évolution des sciences et des techniques.

Dans l’exercice de son activité, le masseur-kinésithérapeute tient compte des caractéristiques psychologiques, sociales, économiques et culturelles de la personnalité de chaque patient, à tous les âges de la vie. Le masseur-kinésithérapeute communique au médecin toute information en sa possession susceptible de lui être utile pour l’établissement d’un diagnostic médical ou l’adaptation du traitement en fonction de l’état de santé de la personne et son évolution.

Dans le cadre de la prescription médicale, il établit un bilan qui comprend le diagnostic kinésithérapique et les objectifs de soins en concertation avec le patient, ainsi que le choix des actes et des techniques qui lui paraissent les plus appropriés. Ce bilan est tenu à la disposition du médecin prescripteur.

En cas d’urgence et en l’absence d’un médecin, le masseur-kinésithérapeute est habilité à accomplir les premiers actes de soins nécessaires en masso-kinésithérapie. Un compte rendu des actes accomplis dans ces conditions est remis au médecin dès son intervention.

Les masseurs-kinésithérapeutes peuvent exercer à titre libéral, soit individuellement, soit au sein d’une société (société civile professionnelle, société d’exercice libérale, etc.) ou en salariat dans un établissement de santé (hôpital, établissement de soins médicaux et de réadaptation, institut médico-éducatif..).

Il intervient aussi dans le domaine sportif (remise en forme, relaxation, massages), il est éducateur sportif.

Type d’emplois accessibles :

  • Le diplôme permet d’exercer la profession de masseur-kinésithérapeute.
  • Par la suite, s’ils passent un diplôme de cadre de santé, les masseurs-kinésithérapeutes peuvent accéder à des postes d’encadrement et de formateur en institut de formation en masso-kinésithérapie.
  • Ils peuvent aussi accéder à des postes de cadres paramédicaux de pôle et de directeurs des soins dans les établissements de santé.